La Phytothérapie : Se Soigner Avec Les Plantes

L’efficacité de la Phytothérapie repose avant tout sur le choix des plantes qui entrent dans leur composition. Il faut sélectionner de manière très rigoureuse l’espèce, la partie « active » de la plante, les conditions de culture (exposition au soleil, climat) et la période adéquate pour la cueillette. Les plantes sont ensuite sélectionnées et subissent de nombreuses analyses concernant, notamment, leur teneur en principes actifs…

Une Médecine Vieille Comme le Monde !

Durant des milliers d’années, la Phytothérapie a constitué la principale source de remèdes contre la maladie. Les fruits, les racines, les plantes et autres substances naturelles ont toujours été connus pour leurs propriétés nutritives, mais aussi pour leurs vertus curatives.

Le premier texte écrit sur la médecine par les plantes est gravé sur des tablettes en argile et date de la civilisation Sumérienne, 3000 ans avant J.C. Avec l’avènement de la médecine dite « scientifique » à la fin du 19e siècle et la découverte de médicaments « miracles » (antibiotiques…), la Phytothérapie a perdu de son influence au profit de la nouvelle médecine…
Depuis les années 60, l’usage des plantes à des fins médicinales reprend son ampleur, et la Phytothérapie rencontre un succès incontestable. En plus de son effet de « mode », elle traduit une volonté profonde de retour vers la nature et s’appuie sur des bases solides et scientifiquement contrôlées.

De nos jours, l’identification de nouveaux principes actifs et la découverte de nouvelles propriétés pharmacologiques ont contribué à faire de la Phytothérapie une médecine à part entière et à faire entendre que les plantes pouvaient être d’authentiques médicaments.

La lutte dès les premiers symptômes contre des maux de tête, un surpoids, des rhumatismes, une mauvaise circulation ou le stress par les plantes est l’un des meilleurs moyens d’empêcher le développement d’affections plus graves (dépression, diabète, maladies infectieuses).

L’efficacité de la Phytothérapie repose avant tout sur le choix des plantes qui entrent dans leur composition. Il faut sélectionner de manière très rigoureuse l’espèce, la partie « active » de la plante, les conditions de culture (exposition au soleil, climat) et la période adéquate pour la cueillette. Les plantes sont ensuite sélectionnées et subissent de nombreuses analyses concernant, notamment, leur teneur en principes actifs…

Une Médecine Vieille Comme le Monde !

Durant des milliers d’années, la Phytothérapie a constitué la principale source de remèdes contre la maladie. Les fruits, les racines, les plantes et autres substances naturelles ont toujours été connus pour leurs propriétés nutritives, mais aussi pour leurs vertus curatives.

Le premier texte écrit sur la médecine par les plantes est gravé sur des tablettes en argile et date de la civilisation Sumérienne, 3000 ans avant J.C. Avec l’avènement de la médecine dite « scientifique » à la fin du 19e siècle et la découverte de médicaments « miracles » (antibiotiques…), la Phytothérapie a perdu de son influence au profit de la nouvelle médecine…
Depuis les années 60, l’usage des plantes à des fins médicinales reprend son ampleur, et la Phytothérapie rencontre un succès incontestable. En plus de son effet de « mode », elle traduit une volonté profonde de retour vers la nature et s’appuie sur des bases solides et scientifiquement contrôlées.

De nos jours, l’identification de nouveaux principes actifs et la découverte de nouvelles propriétés pharmacologiques ont contribué à faire de la Phytothérapie une médecine à part entière et à faire entendre que les plantes pouvaient être d’authentiques médicaments.

La lutte dès les premiers symptômes contre des maux de tête, un surpoids, des rhumatismes, une mauvaise circulation ou le stress par les plantes est l’un des meilleurs moyens d’empêcher le développement d’affections plus graves (dépression, diabète, maladies infectieuses).

Quelques Exemples d’Effets Bienfaisants des Plantes…

  • Pour retrouver l’appétit : 
les graines nutritives de Fenugrec ont la propriété d’aiguiser l’appétit et de favoriser l’assimilation des aliments.
  • Pour réveiller le tonus sexuel : le rhizome de Gingembre, fortement épicé, aussi très utilisé contre le mal des transports, est un excellent stimulant !
  • Pour éviter les  infections : une bonne cure de vitamine C à base de Cynorrhodon et de Propolis renforcera les défenses immunitaires contre toutes les agressions infectieuses.
  • Pour bien dormir : la Valériane, star des tranquillisants végétaux, la Passiflore, pour un sommeil réparateur
.
  • Contre le stress : l’Aubépine, en cas de battements désordonnés du coeur, l’Eschscholtzia, pour les anxieux, le Houblon, en cas de nervosité féminine.

    Leave Your Comment