Moche, moche, moche !

Une étude a récemment été menée sur ces sales instants, ceux où on se sent vraiment laides, mal foutues et absolument pas montrables en public ! Mais qu’est-ce qui nous rend si moches ? Selon l’étude menée par l’agence PHD USA (oui, ce souci est mondial), voici les éléments qui nous rendent laides (selon l’avis des principales concernées) :
– 67% des femmes interrogées ont donné les nausées matinales comme le souci principal à leur incapacité à se trouver belles,

Une étude a récemment été menée sur ces sales instants, ceux où on se sent vraiment laides, mal foutues et absolument pas montrables en public ! Mais qu’est-ce qui nous rend si moches ? Selon l’étude menée par l’agence PHD USA (oui, ce souci est mondial), voici les éléments qui nous rendent laides (selon l’avis des principales concernées) :
– 67% des femmes interrogées ont donné les nausées matinales comme le souci principal à leur incapacité à se trouver belles,
– 62% parlent de la transpiration et de l’effort dans sa globalité comme activité les rendant plus laides,
61% évoquent le stress et la nervosité
– et pour 60% d’entre elles, les pleurs sont à l’origine de cette mauvaise estime de soi.

Quel est le moment propice à ce sentiment ?

Sans grande surprise, le lundi matin est l’instant où l’on se sent le plus moche ! Plus précisément, cet instant se trouve entre 5 et 9 heures du matin, un laps de temps durant lequel on se prépare à aller travailler en laissant derrière les nous les souvenirs du week-end dernier.
En seconde position, on retrouve le dimanche matin. Non seulement, on sent la fin du week-end arriver (et avec elle, le retour inéluctable au bureau), mais on ressent également les excès inhérents aux folies du samedi soir ! Il faut bien avouer que les effets de l’alcool, de la fumée et de la fatigue sont très visibles sur notre physique le dimanche matin !

Mais pas d’inquiétude, cet effet de “mochitude” s’estompe rapidement au fur et à mesure que la journée avance… Et heureusement pour nous !

    Leave Your Comment