Les mannequins grande taille : une révolution ?

Par : MaViedeFemme | 18/10/2017 | 0 commentaires |

Version imprimableEnvoyer à un ami
Chapô: 

Alors que le monde de la mode a longtemps été cantonné aux mannequins filiformes, des modèles « grande taille » se ménagent peu à peu une place dans cette industrie. Suite à l’ère de la maigreur et aux scandales d’anorexie, la mode entend diversifier ses modèles de beauté. Tara Lynn, Ashley Graham, Candice Huffine sont les nouveaux visages de la beauté « plus size ». Focus sur ce phénomène qui nous apprend à accepter notre corps.

Les mannequins « plus size », un phénomène social

Si les marques font figurer plus de femmes pulpeuses sur les pages de papier glacé, c’est que cela correspond à une évolution des attentes de la clientèle. L’heure est au « body positive », à l’acceptation de soi, au refus de l’uniformité. Les tendances autrefois dictées par les grandes maisons de mode le sont aujourd’hui par des influenceurs qui doivent se distinguer pour se faire remarquer. Avec Photoshop et les filtres Instagram, il est facile de créer une image idéale. Saturés de perfection, les utilisateurs recherchent plus d’authenticité avec des modèles qui leurs ressemblent.

La preuve avec succès des campagnes Dove, censées montrer des femmes aux morphologies diverses et variées. Les marques fondent alors leurs campagnes sur ce nouveau phénomène. Si certaines marques « grande taille » comme Ulla Popken ou Marina Rinaldi ont ouvert la voie comme pionniers, les chaînes grand public telles que H&M, Asos ou Mango ont, elles aussi, créé des lignes pour les femmes rondes ces dernières années. Même Karl Lagerfeld a fait figurer des mannequins « plus size » en couverture de V magazine. La femme voluptueuse, encore marginale dans le monde de la mode, se fait peu à peu une place au soleil.

Diversification des idéaux de beauté inatteignables

L’avènement des mannequins « grande taille » est censé symboliser l’acceptation de toutes les femmes. De fait, le milieu « plus size » est très diversifié : on retrouve des femmes afro-américaines, latinos et des femmes plus âgées que certains mannequins présentes sur les podiums. Et pourtant à y regarder de plus près, les modèles grande taille sont elles aussi très stéréotypées : une femme à la poitrine généreuse, à la taille marquée, pose en sous-vêtements, image d’une féminité exacerbée. Une silhouette à la Lena Dunham n’y aurait pas sa place. Comme l’explique cet article du Figaro Madame, un phénomène courant consiste à engager une mannequin taille 40 et lui mettre des prothèses pour ensuite lui enfiler un vêtement de taille 46.

Le marché des mannequins grande taille représente une évolution dans le monde de la mode. Il nous apprend à accepter nos défauts et à les mettre en valeur. Cependant, on remarquera aussi que les mannequins grande taille ne se déclinent quasiment qu’au féminin. Dexter Mayfield, danseur et mannequin grande taille américain, reste une exception dans son genre. Ce phénomène a donc encore une grande marge d’évolution.

mannequins grandes tailles
CONNECTEZ-VOUS à maviedefemme avec votre compte facebook ou créez un compte

Newsletter

Inscrivez vous et participez au tirage pour recevoir des cadeaux tous les mois.