Lait d'ânesse, bienfaits, hydratation...

Par : admin | 09/08/2020 | 0 commentaires |

Version imprimableEnvoyer à un ami
Chapô: 

Il n’y a pas que Cléopâtre qui ait droit aux vertus de ce divin nectar ! Très doux pour la peau, il est idéal pour l’hygiène et les soins des peaux fragiles, sensibles et réactives. De plus, il en faut très peu dans un cosmétique pour qu’il apporte un vrai plus au produit. Généralement associée à des huiles végétales, du beurre de karité et des plantes aux vertus apaisantes, il est idéal pour toute la famille.

Vous le savez sans doute, Cléopâtre aimait à prendre ses bains dans du lait d’ânesse. Ce n’est pas par hasard et, de nos jours, pas besoin d’être une reine pour pouvoir à votre tour profiter de tous ses bienfaits. Et ils sont nombreux ! Toutefois, en raison de sa rareté (les ânesses ne fournissent pas plus de 1 à 1,5 litre de lait par jour), le lait d’ânesse reste un produit de luxe. Heureusement, même une petite quantité de ce produit d’exception suffit à conférer à un cosmétique des vertus adoucissantes et apaisantes hors pair.

Le lait d’ânesse pour hydrater sa peau

Le lait d’ânesse est surtout connu pour ses propriétés hydratantes. C’est donc tout naturellement que des crèmes de jour ou des laits pour le corps vendus dans le commerce ou sur internet intègrent du lait d’ânesse dans leur composition. Il est d’autant plus intéressant qu’une petite quantité suffit à sublimer un produit qui sans cela serait plutôt banal.

Hypoallergénique, le lait d’ânesse est très respectueux de la peau. Vous pouvez donc utiliser sans risque un savon au lait d’ânesse qui, avec sa texture douce et onctueuse, vous donnera de façon totalement naturelle une peau soyeuse. Même les peaux les plus fragiles, les plus sensibles et les plus réactives pourront l’utiliser. Son extrême douceur le rend aussi très intéressant pour hydrater la peau de bébé. On le retrouve généralement associé à des huiles végétales (huile d’amande douce, huile de coprah, huile de jojoba, huile de sésame…), à du beurre de karité ou encore à des plantes aux vertus apaisantes telles que l’aloe vera par exemple.

Les laits de corps à base de lait d’ânesse peuvent s’employer quotidiennement, de préférence après la douche, pour pouvoir profiter pleinement de toutes leurs vertus nourrissantes et hydratantes.

Le lait d’ânesse pour atténuer les rides

Bien que les propriétés antirides du lait d’ânesse soient moins connues, elles n’en sont pas moins bel et bien réelles. Car non content d’hydrater la peau, le lait d’ânesse va exercer une action lissante tout en raffermissant la peau.

En effet, grâce à sa haute teneur en protéines et en acides aminés, le lait d’ânesse va naturellement lutter contre le vieillissement cutané et avoir un effet tenseur qui estompera les rides. Son action sera douce et délicate, et le lait d’ânesse va, en plus, stimuler le renouvellement et la régénération naturelle des cellules de votre peau grâce à sa richesse en sels minéraux et en oligoéléments, dont le zinc et le phosphore. De même, il contient de nombreuses vitamines (A, B1, B2, B6, D, C, E) qui participent à l’équilibre et au maintien de la souplesse de la peau tout en la raffermissant.

On le retrouve donc dans les produits cosmétiques anti-âge, associé par exemple à de l’huile d’argan qui est elle aussi utilisée pour ses vertus antirides.

Le lait d’ânesse pour protéger sa peau

Le lait d’ânesse peut également être utilisé pour ses propriétés dermoprotectrices. C’est avec ses actifs hydratants, à savoir les acides gras polyinsaturés oméga 3 et oméga 6, et les vitamines qu’il contient (notamment la vitamine E), que le lait d’ânesse exerce une action protectrice. En effet, les oméga 3 et les oméga 6 sont des antioxydants qui protègent les parois des cellules de la peau. De plus, il contient des alkylglycérols, des corps gras qui vont réguler les réponses immunitaires et stimuler les défenses cutanées.

Ainsi, le lait d’ânesse va protéger la peau de toutes les agressions extérieures auxquelles elle est quotidiennement soumise et lui redonner tout son éclat.

Vous aurez d’autant plus un teint radieux que le lait d’ânesse est un excellent nettoyant cutané. Il aidera à éliminer les traces de pollution grâce à l’action naturelle exercée par les sels minéraux et les vitamines du groupe B qu’il contient. Le lait d’ânesse permet donc de nettoyer votre peau en profondeur en éliminant les peaux mortes. Ce processus de nettoyage participe grandement à la régénération de l’épiderme.

Le lait d’ânesse en cas d’affections cutanées

Si votre peau est sèche ou même irritée, le lait d’ânesse l’aidera à cicatriser. Cela est rendu possible par sa richesse en vitamine A qui exerce une action dépurative et restructurante au niveau de la peau. De plus, il est riche en lysozyme, un antiseptique naturel. Ainsi, le lait d’ânesse peut être utilisé pour soulager les lésions cutanées liées à des maladies de peau telles que l'eczéma, le psoriasis, les dartres ou encore l'acné. Là encore, vous pouvez l’employer sous forme de savon pour atténuer les irritations des peaux atopiques.

Par ailleurs, si le lait d’ânesse se révèle si efficace en cas de problèmes de peau, c’est parce qu’il intervient directement sur le système nerveux qu’on sait être à l’origine de plusieurs de ces troubles. Une fois encore, ce sont les acides gras polyinsaturés qui le composent qui vont aider à rééquilibrer le système nerveux.

Quel lait d’ânesse choisir ?

Pour être sûr que les produits contenant du lait d’ânesse que vous allez acheter soient de bonne qualité, assurez-vous qu’ils sont fabriqués à partir d’une base de lait frais, non déshydraté (pas surchauffé lors de la déshydratation) et non reconstitué avec du lyophilisé. En effet, c’est le lait d’ânesse frais qui aura conservé toutes ses qualités qui sera efficace.

L’idéal est aussi d’opter pour du lait issu de l’agriculture biologique (c’est le plus souvent le cas dans les cosmétiques de qualité), car c’est celui-ci qui est hypoallergénique. Il ne présentera donc aucun risque de réaction allergique. Attention, certains savons combinent le lait d’ânesse à des huiles essentielles pour leurs vertus et leur odeur, agréable et naturelle ; dans ce cas, n’utilisez pas ces savons chez les bébés ou sur les peaux particulièrement fragiles.

À noter que le lait d’ânesse est le lait le plus proche du lait maternel (plus encore que le lait de jument). Très digeste (car il ne contient pas de caséine) et pauvre en graisses, il convient très bien aux nourrissons et il constitue une alternative savoureuse pour les personnes qui sont intolérantes au lactose qu’on retrouve dans le lait de vache.

00w73c.jpg

Tags :

CONNECTEZ-VOUS à maviedefemme avec votre compte facebook ou créez un compte

Newsletter

Inscrivez vous et participez au tirage pour recevoir des cadeaux tous les mois.